Maëlle Brun: Brigitte Macron: L'Affranchie

Здесь есть возможность читать онлайн «Maëlle Brun: Brigitte Macron: L'Affranchie» весь текст электронной книги совершенно бесплатно (целиком полную версию). В некоторых случаях присутствует краткое содержание. Город: Paris, год выпуска: 2018, ISBN: 978-2-809-82381-3, издательство: Éditions de l'Archipel, категория: Политика / Биографии и Мемуары / на французском языке. Описание произведения, (предисловие) а так же отзывы посетителей доступны на портале. Библиотека «Либ Кат» — LibCat.ru создана для любителей полистать хорошую книжку и предлагает широкий выбор жанров:

любовные романы фантастика и фэнтези приключения детективы и триллеры эротика документальные научные юмористические анекдоты о бизнесе проза детские сказки о религиии новинки православные старинные про компьютеры программирование на английском домоводство поэзия

Выбрав категорию по душе Вы сможете найти действительно стоящие книги и насладиться погружением в мир воображения, прочувствовать переживания героев или узнать для себя что-то новое, совершить внутреннее открытие. Подробная информация для ознакомления по текущему запросу представлена ниже:

Maëlle Brun Brigitte Macron: L'Affranchie
  • Название:
    Brigitte Macron: L'Affranchie
  • Автор:
  • Издательство:
    Éditions de l'Archipel
  • Жанр:
    Политика / Биографии и Мемуары / на французском языке
  • Год:
    2018
  • Город:
    Paris
  • Язык:
    Французский
  • ISBN:
    978-2-809-82381-3
  • Рейтинг книги:
    4 / 5
  • Избранное:
    Добавить книгу в избранное
  • Ваша оценка:
    • 80
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5

Brigitte Macron: L'Affranchie: краткое содержание, описание и аннотация

Предлагаем к чтению аннотацию, описание, краткое содержание или предисловие (зависит от того, что написал сам автор книги «Brigitte Macron: L'Affranchie»). Если вы не нашли необходимую информацию о книге — напишите в комментариях, мы постараемся отыскать её.

Subjuguée par l’intelligence de son époux, elle se définit comme « la présidente de son fan-club ». Elle dit ne jamais l’influencer mais se contenter de « l’accompagner »… Pourtant, nul ne doute que, pour Emmanuel Macron, Brigitte est bien plus que ce qu’elle prétend. Depuis leur rencontre au lycée de la Providence jusqu’au perron de l’Élysée, elle n’a cessé de l’inspirer et de le guider. « Emmanuel a eu trois maîtres à penser : Paul Ricoeur, Michel Rocard et Brigitte » explique un proche. Jusqu’à lui attribuer, depuis son passage à Bercy, un rôle de collaboratrice. « Il ne fait rien sans elle », dit-on dans l’entourage présidentiel, avec quelques grincements de dents. Mais qui est vraiment cette première dame d’un genre nouveau, First Lady à la française qui intrigue les médias du monde entier ? Comment supporte-t-elle les rumeurs et polémiques que son couple génère ? Au-delà de leur relation de couple et de ses tenues très commentées, l’auteur suit les traces d’une femme qui, en dépit de son âge, apparaît parfois comme l’atout jeunesse du Président, « plus transgressive » que lui de l’avis de leurs proches. Une femme qui a déjà plusieurs vies, un destin indéniablement romanesque.

Maëlle Brun: другие книги автора


Кто написал Brigitte Macron: L'Affranchie? Узнайте фамилию, как зовут автора книги и список всех его произведений по сериям.

Brigitte Macron: L'Affranchie — читать онлайн бесплатно полную книгу (весь текст) целиком

Ниже представлен текст книги, разбитый по страницам. Система сохранения места последней прочитанной страницы, позволяет с удобством читать онлайн бесплатно книгу «Brigitte Macron: L'Affranchie», без необходимости каждый раз заново искать на чём Вы остановились. Поставьте закладку, и сможете в любой момент перейти на страницу, на которой закончили чтение.

Шрифт:

Интервал:

Закладка:

Сделать

Maëlle Brun

BRIGITTE MACRON

L’AFFRANCHIE

Un ouvrage proposé par Michel Taubmann

Фото

INTRODUCTION

« Brigitte, Brigitte, Brigitte ! » Nous sommes le 23 avril 2017, il est 22 h 15.

Dans le hall 5 du Parc des expositions, l’atmosphère est survoltée et la musique, « Closer » du groupe norvégien Lemaitre, résonne. Mais un prénom se détache : « Brigitte, Brigitte… » Sur scène, celle qui deviendra première dame dans deux semaines vient de faire son entrée. Elle avance, la mine un peu gênée, à la droite d’un Emmanuel Macron déjà victorieux. En ce soir de premier tour, la foule n’applaudit pas un candidat, mais bien un couple. Une équipe, même, qui s’est imposée au fil des nombreux déplacements, des couvertures de magazines et d’un storytelling rodé. Au micro, le futur président n’oublie d’ailleurs pas de remercier son épouse, « toujours présente et encore davantage ».

Cette fois, Brigitte Macron sait qu’elle risque de prendre bientôt ses quartiers dans l’aile Madame du palais. Elle ne peut plus refuser de se projeter, comme elle s’obstinait à le faire. Elle ne doit plus continuer de prétendre que « Macron, c’est lui », et seulement lui. De toute façon, l’ultra-modestie ne sonne pas tout à fait juste : dans cette campagne, elle n’a jamais joué les figurantes. Elle a même tenu le haut de l’affiche. Qu’elle apparaisse enceinte en couverture de Charlie Hebdo ou façon éminence grise sur celle de L’Express, que l’on moque la longueur de ses jupes ou que son élégance soit louée, qu’on la qualifie de « bimbo » dans la presse anglaise ou de « future Michelle Obama » aux États-Unis : elle a été raillée autant que starifiée. Omniprésente dans les médias, comme auprès de son mari.

« Brigitte, viens me rejoindre », a si souvent lancé l’ex-ministre, pourtant peu enclin à partager les projecteurs. Mais avec elle, il ne rechigne pas. Ce serait d’ailleurs absurde : au-delà de l’amour qui les lie depuis vingt ans, elle sert sa candidature. Elle est rassurante là où on le craignait trop jeune, transgressive quand on le dit bon élève… Elle rassemble pour celui qui voulait abolir les clivages. Chaque fois qu’il l’a sollicitée, elle s’est donc exécutée. « Mon rôle ? Je suis son épouse, c’est tout simple », assenait-elle aux journalistes le 4 octobre 2016, en marge d’un meeting à Strasbourg. « Vous avez toujours l’air étonné que les épouses soient à côté de leurs maris. Il serait temps d’évoluer un peu, c’est notre place. » La définition semble néanmoins bien réductrice dans son cas.

Coach, répétitrice, maîtresse de l’agenda, messagère, chasseuse de têtes, spin doctor… Toutes ces attributions sont, à un moment ou à un autre, devenues siennes. Des couloirs de Bercy aux locaux d’En Marche !, elle a même été l’une des seules femmes d’influence de son entourage. Si Emmanuel Macron se dit féministe, sa garde rappochée a toujours été majoritairement composée d’hommes : les stratèges Alexis Kohler et Ismaël Emelien, le porte-parole Benjamin Griveaux, le directeur de campagne Jean-Marie Girier, le communicant Sylvain Fort, les organisateurs Stéphane Séjourné, Cédric O ou Julien Denormandie… Mais Brigitte Macron n’a pas vraiment eu à jouer des coudes pour s’imposer dans cet entourage très masculin : le titre de « part non négociable » de son époux l’en dispense.

Cela ne signifie pas, loin de là, que tous l’aient accueillie avec joie en première ligne. Nul besoin d’attendre que Valeurs actuelles la taxe en une, en juillet 2017, de redoutable « vice-présidente »… Dès le ministère de l’Économie, certains conseillers se sont chargés de déplorer son pouvoir. Et de la dépeindre comme une sorte de fille cachée de Cécilia Sarkozy et de Claire Underwood, véritable ordonnatrice de la mise en orbite de Jupiter. Faux, s’empressent de nous rétorquer d’une même voix les proches de Brigitte Macron ! Elle ne rêvait nullement d’un destin élyséen. Elle se contentait d’accompagner son mari, sans jamais le pousser.

Est-elle donc co-capitaine ou « petit soldat » ? La réalité se situe sûrement au milieu – au centre, devrions-nous dire. Son rôle demeure constant depuis vingt ans : inspirer et conseiller, comme elle le faisait sur les bancs du lycée La Providence et dans leur quartier chic d’Amiens. Avant qu’elle ne le mette en marche, Emmanuel Macron dit y avoir mené une « vie immobile ».

Ce n’était alors pas le cas de l’enseignante. Lorsqu’ils se rencontrent, au milieu des années 1990, elle est déjà nourrie de ses propres contradictions. Enfant solaire mais indisciplinée, adolescente fracturée derrière les sourires, épouse bourgeoise et indépendante, un rien potache entre deux citations de Leibniz… À chaque étape de son parcours apparaît le « en-même-temptisme » qui deviendra la marque de fabrique de son mari. Cela explique en partie que la première dame reste énigmatique, malgré sa surmédiatisation. Dans ce livre, nous nous sommes efforcés de lever le voile sur une femme aux multiples facettes, dont la vie romanesque est mue par une priorité : la quête permanente de la liberté. L’Élysée n’est pas forcément le lieu où la préserver. Elle a un quinquennat pour déjouer les pronostics.

UN VENT DE LIBERTÉ

« Vous écrivez sur la petite Trogneux ? C’est une vraie star ici. » À Amiens, on est fier d’elle. Et si le Picard est réputé taiseux, évoquer la première dame anime les conversations. « Quel beau parcours, quand même ! », nous dit-on au bar-tabac Le Saint-Claude, dans la rue Gaulthier-de-Rumilly. Quelques mètres plus haut, au cœur du quartier cossu d’Henriville, se trouve la maison des Macron. Là où a grandi le président et où vit toujours son père. Mais ce jour-là comme souvent, beaucoup parlent surtout de Brigitte. Pas Mme Macron donc, ni même Mme Auzière, du nom de son premier mari, mais « la petite Trogneux ». Un patronyme qui en impose dans la région : Brigitte Macron n’a pas attendu d’être épouse de ministre pour y être connue de tous…

La chocolaterie Trogneux est en effet une institution. Six magasins dans les Hauts-de-France – entre Amiens, Lille, Saint-Quentin et Arras –, cinquante-cinq salariés, plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires (3,8 en 2015, mais on parle de 6 pour 2016)… Et une saga qui s’affiche en toutes lettres sur la maison mère amiénoise. « Jean Trogneux, depuis cinq générations », peut-on lire sur la devanture du 1, rue Delambre, tout près de l’hôtel de ville. L’entreprise est actuellement dirigée par le neveu de la première dame, Jean-Alexandre, héritier d’une famille enracinée dans la région. « La lignée des Trogneux a son berceau dans le village de Vaulx, nous révèle le généalogiste Jean-Louis Beaucarnot. C’est une famille paysanne, qui devait être à l’origine relativement aisée et influente, puisque ses membres sont qualifiés de “fermiers propriétaires[1]”. » Au XVIIIe siècle, sous Louis XV, leur statut social s’effondre néanmoins. « Viennent alors plusieurs générations de manouvriers, des manœuvres agricoles payés à la journée et menant des vies dures. En 1834, on enregistre en quinze jours les actes de décès d’André Trogneux, de sa femme et de leur fils de dix-neuf ans. Ils laissent orpheline une fille de dix ans, qui sera fileuse. Elle terminera sa vie comme cuisinière à Abbeville, après avoir donné le jour à un fils naturel, en 1852. » Ce garçon, c’est l’arrière-grand-père de Brigitte Macron, Jean-Baptiste Trogneux, fondateur de la confiserie familiale en 1872.

Читать дальше

Шрифт:

Интервал:

Закладка:

Сделать

Похожие книги на «Brigitte Macron: L'Affranchie»

Представляем Вашему вниманию похожие книги на «Brigitte Macron: L'Affranchie» списком для выбора. Мы отобрали схожую по названию и смыслу литературу в надежде предоставить читателям больше вариантов отыскать новые, интересные, ещё не прочитанные произведения.


Karin Alvtegen: Recherchée
Recherchée
Karin Alvtegen
Juliette Benzoni: Toi, Marianne
Toi, Marianne
Juliette Benzoni
Jack Campbell: Acharné
Acharné
Jack Campbell
Gilles Legardinier: Demain j’arrête !
Demain j’arrête !
Gilles Legardinier
Отзывы о книге «Brigitte Macron: L'Affranchie»

Обсуждение, отзывы о книге «Brigitte Macron: L'Affranchie» и просто собственные мнения читателей. Оставьте ваши комментарии, напишите, что Вы думаете о произведении, его смысле или главных героях. Укажите что конкретно понравилось, а что нет, и почему Вы так считаете.